« Date de péremption » sur les « matériaux en contact avec les aliments » biodégradables ? L'avocat Dario Dongo répond

Cher Dongo Avocat,

Les « matériaux pour contact alimentaire » biodégradables (FCM) ont tendance à se dégrader naturellement au fil des années, quelle que soit leur utilisation réelle en tant que matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des aliments (MOCA), et pourtant ils ne signalent pas sur l'étiquette ou la fiche technique un technique de la « date limite de consommation », c'est-à-dire un délai dans lequel ils peuvent être utilisés. Existe-t-il une exigence réglementaire à cet égard ?

En vous remerciant pour votre précieux travail de diffusion de la législation alimentaire, je vous salue cordialement, Enrico


L'avocat Dario Dongo, Ph.D. en systèmes agroalimentaires, répond

Cher Enrico,

la réglementation générale des matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des aliments est contenue dans le désormais obsolète Règlement sur les matériaux en contact avec les aliments (CE) n° 1935/2004 (FCMR). (1,2) Le règlement (CE) 2023/2006 a ensuite mis en œuvre les bonnes pratiques de fabrication (BPF) alors développées par l'industrie pour tous les groupes de matériaux de contact. (3)

La FCMR avait prévu que la Commission européenne pourrait adopter des mesures spécifiques pour certains groupes de matériaux et leurs combinaisons, c'est-à-dire les matériaux recyclés destinés à être utilisés comme matières premières. L'utilisation de matières plastiques pour la production de « matériaux pour contact alimentaire » (ou MOCA) a donc fait l'objet de mesures spécifiques, aboutissant au Règlement (UE) 10/2011. (4)

La Direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire (DG SANTE) a alors publié un guide sur l'application du règlement. (UE) non. 10/2011, spécifiquement dédié à l'information à fournir au sein de la chaîne d'approvisionnement. (5)

Les dispositions générales sur les emballages et les déchets d'emballages sont contenues dans la directive 94/62/CE - qui sera bientôt remplacée par le règlement sur les emballages et les déchets d'emballages (PPWR) (6) - et dans la directive sur les plastiques à usage unique (UE) 2019/ 904 (SUPs), (7) qui représente une lex specialis par rapport tant au règlement susmentionné qu'à la directive 2008/98/CE (directive-cadre sur les déchets, DCE).

1) « Matériaux en contact avec les aliments » en plastique et bioplastique, règles de l'UE

Les matériaux et objets fabriqués en matière plastique - y compris les bioplastiques - ne peuvent être mis sur le marché que si :

  • conforme aux exigences de l'art. 3 du reg. (CE) n. 1935/2004, dans les conditions d'utilisation prévues et prévisibles,
  • conforme aux exigences d'étiquetage visées dans l'art. 15 du règ. (CE) n. 1935/2004,
  • conforme aux exigences de traçabilité visées à l’art. 17 du règ. (CE) n. 1935/2004,
  • fabriqué conformément aux bonnes pratiques de fabrication définies dans le reg. (CE) n. 2023/2006 également
  • conforme aux exigences de déclaration et de composition mentionnées aux chapitres II, III et IV du règlement. (UE) non. 10/2011. (8)

1.1) Exigences générales

Les exigences générales prévu par l'art. 3 du FCMR exigent que les matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires soient fabriqués dans le respect des BPF, afin d'éviter la migration (dans des conditions normales ou prévisibles d'utilisation) de leurs composants dans les produits alimentaires. (9)

ÉtiquetagePar ailleurs, la publicité et la présentation d'un matériel ou d'un objet ne doivent pas induire le consommateur en erreur. (dix)

1.2) Étiquetage

Les informations obligatoires à signaler sur l'étiquette des « matériaux en contact avec des aliments » sont :

  • nom ou raison sociale et adresse du fabricant, du transformateur ou du vendeur chargé de la mise sur le marché, établi dans l'Union européenne,
  • formulation 'par contact avec des produits alimentaires" ou une indication spécifique d'utilisation ou un symbole visé à l'annexe II du règlement (CE) n° 1935/2004 (FCMR),
  • le cas échéant, des instructions particulières à respecter pour garantir une utilisation sûre et adéquate,
  • lot ou autre code d’identification susceptible d’assurer la traçabilité du matériau ou de l’objet.

1.3) Déclaration de conformité

La déclaration de conformité des « matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires » aux dispositions en vigueur suit les règles générales énoncées au chapitre IV du FCMR. La vente B2B de matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires (MOCA) en matières plastiques doit être accompagnée d'une déclaration écrite (11) de l'opérateur responsable (12) susceptible de permettre une identification aisée des produits, à renouveler si il y a des changements importants dans la composition ou la fabrication qui déterminent des changements dans la migration des FCM ou de nouvelles données scientifiques émergent à cet égard.

Annexe IV du règlement (UE) 10/2011 indique les informations à inclure dans la déclaration de conformité :

  • identité et adresse de l'opérateur économique délivrant la déclaration de conformité,
  • nom ou raison sociale et adresse de l'opérateur économique produisant ou important les matériaux ou objets en matière plastique ou les produits à un stade intermédiaire de fabrication, ainsi que les substances destinées à la fabrication de ces matériaux et objets,
  • l'identité des matériaux, objets, produits à un stade intermédiaire de fabrication, ainsi que des substances destinées à la fabrication de ces matériaux et objets,
  • date de déclaration,
  • la confirmation que les matériaux ou objets ou produits en matière plastique à un stade intermédiaire de fabrication, ainsi que les substances mentionnées ci-dessus, satisfont aux exigences applicables,
  • des informations adéquates sur les substances utilisées ou leurs produits de dégradation,
  • des informations adéquates sur les substances réglementées présentes dans les denrées alimentaires, obtenues à partir de données expérimentales ou de calculs théoriques sur leurs niveaux de migration spécifiques et, le cas échéant, de critères de pureté, de manière à permettre aux utilisateurs de ces matériaux ou objets de se conformer aux dispositions pertinentes de l'UE ou, en l'absence parmi celles-ci, les dispositions nationales applicables aux denrées alimentaires,
  • les spécifications relatives à l'utilisation du matériau ou de l'objet, telles que : i) les types de produits alimentaires avec lesquels il est destiné à entrer en contact ; ii) la durée et la température de traitement et de stockage au contact du produit alimentaire ; iii) le rapport maximal entre la surface en contact avec le produit alimentaire et le volume pour lequel la conformité a été vérifiée,
  • en cas d'utilisation d'une barrière fonctionnelle dans un matériau ou objet multicouche, confirmation que ledit matériau ou article est conforme aux exigences.

3) Conclusion

La réglementation européenne applicable aux « matériaux en contact avec les aliments » en plastique et en bioplastique n'envisagent même pas le concept de « date limite de consommation ». Alors que si ces informations avaient été fournies ne serait-ce que sur une base facultative, le législateur européen aurait dû définir les modalités, comme cela se produit en fait dans le règlement (UE) n° 1169/11 sur l'information sur les denrées alimentaires.

La déclaration de conformité à son tour, il ne fournit rien sur la conservation des emballages, se concentrant plutôt sur les conditions d'utilisation après contact avec les aliments, y compris les durées et températures de stockage. Et c'est sur ce dernier sujet, comme vu, qu'il convient d'attirer l'attention des utilisateurs industriels de "matériaux en contact avec les denrées alimentaires".

cordialement

Dario

Notes

(1) Règlement (CE) n° 1935/2004 du Parlement européen et du Conseil du 27 octobre 2004 concernant les matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires et abrogeant les directives 80/590/CEE et 89/109/CEE. Dernière version consolidée 27.3.21 https://tinyurl.com/29fwwfa2

(2) Dario Dongo, Paolo Rebolini. Ustensiles de cuisine et matériaux en contact avec les aliments, conditions de test dans l'UE. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(3) Règlement (CE) n° 2023/2006 de la Commission du 22 décembre 2006 relatif aux bonnes pratiques de fabrication des matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires. Texte consolidé 17.4.08  https://tinyurl.com/2w4xckzj 

(4) Règlement (UE) n° 10/2011 de la Commission du 14 janvier 2011 relatif aux matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires. Dernier texte consolidé 31.8.23 https://tinyurl.com/nhfw38ph 

(5) Orientation de l'Union relative au règlement (UE) n° 10/2011 relatif aux matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires en ce qui concerne les informations contenues dans la chaîne d'approvisionnement. https://food.ec.europa.eu/system/files/2016-10/cs_fcm_plastic-guidance_201110_reg_en.pdf  

(6) Marthe Strinati. Règlement sur les emballages (PPWR), le Parlement européen approuve une version plus douce. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(7) Dario Dongo, Luca Foltran. Directive SUP, décret législatif 196/21. Nouvelles règles sur les articles en plastique à usage unique à partir du 14.1.22. GIFT (Great Italian Food Trade ). une

(8) Règlement (UE) n° 10/2011, art. 4

(9) En quantités qui a) constituent un danger pour la santé humaine ; b) entraîner une modification inacceptable de la composition des produits alimentaires ; ou c) conduire à une détérioration de leurs caractéristiques organoleptiques.

(10) Le FCMR, au considérant 7, suggère d'accorder une attention particulière à l'étiquetage des emballages actifs et intelligents.

(11) Conformément à l'art. 16 du règ. (CE) n° 1935/2004.

(12) La personne physique ou morale chargée de veiller au respect des dispositions du Reg. (CE) n. 1935/2004 dans l'entreprise placée sous son contrôle.



Translate »