'Biscuits digestifs? L'avocat Dario Dongo répond

Cher Dario bonjour,

J'ai remarqué la présence, dans les rayons de certains supermarchés, de biscuits appelés 'Digestif'. L’utilisation de ce terme pour désigner des produits de boulangerie est-elle soumise à certaines conditions ?

Merci beaucoup,

Matthew


L'avocat Dario Dongo, docteur en droit alimentaire international, répond

Cher Matteo,

le terme 'Digestif» – nomen ipsum – peut sans doute suggérer aux consommateurs de différents pays européens la digestibilité de l’aliment ainsi désigné. D'autant plus que le mot, d'origine latine, était inclus dans les langues saxonnes. L’analyse juridique de l’affaire doit donc suivre la voie logique exposée ci-dessous.

1) « Digestif », quelles règles s'appliquent dans l'UE ?

L'utilisation du terme 'Digestif" dans la communication commerciale relative à un produit alimentaire relève en premier lieu du champ d'application du Règlement sur l'information sur les denrées alimentaires (UE) n° 1169/11. Même lorsque ce mot est inséré dans une marque commerciale, comme nous l'avons vu. (1) Il s’agit d’informations volontaires relatives aux denrées alimentaires et sont donc soumises aux critères généraux de fidélité à l’information visés aux articles 7 et 36.

»Une marque, Le nom commercial ou le nom de fantaisie figurant sur l'étiquetage, la présentation ou la publicité d'un produit alimentaire et pouvant être interprété comme une allégation nutritionnelle ou de santé peuvent être utilisés sans être soumis aux procédures d'autorisation prévues par le présent règlement, à condition que l'étiquetage, la présentation ou la publicité porte également une allégation nutritionnelle ou de santé correspondante qui est conforme aux dispositions du présent règlement» (Règlement CE 1924/06, article 1.3).

Le rappel la digestibilité d'un aliment implique également la suggestion que la consommation de ce produit peut contribuer à une fonction physiologique de l'organisme humain, à savoir la digestion. L'utilisation du terme « digestif » doit donc également respecter les conditions énoncées dans le Règlement sur les allégations nutritionnelles et de santé (CE) n° 1924/06, à la lumière de la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne (CGUE). (2)

2) Règlement (CE) n° 1924/06 sur les allégations nutritionnelles et de santé

Allégations nutritionnelles et de santé Règlement (CE) n° 1924/06 exige que toute allégation de santé relative aux denrées alimentaires soit autorisée au préalable par la Commission européenne - en accord avec les représentants des États membres, qui se réunit au sein du comité permanent PAFF (Végétaux, Animaux, Alimentation humaine et animale). - sur la base d'un avis scientifique de l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments). (3)

2.1) Hypothèse de référence aux prestations générales et non spécifiques

l'hypothèse considérer le mot 'Digestif' comme un 'référence aux bienfaits généraux et non spécifiques de l’aliment» ne semble pas cohérent avec l'interprétation officielle fournie par la Cour de justice (CGEU), qui identifie plutôt la référence à la digestibilité comme une « allégation de santé » spécifique. Et dans tous les cas, l'étiquette doit porter une « allégation santé » autorisée en vertu du règlement. (CE) 1924/06.

»Le référence Les bénéfices généraux et non spécifiques du nutriment ou de l'aliment pour la bonne santé globale ou le bien-être résultant de l'état de santé ne sont autorisés que s'ils sont accompagnés d'une allégation de santé spécifique incluse dans les listes visées aux articles 13 ou 14.» (Règlement CE 1924/06, article 10.3. Voir note 4).

2.2) Descripteurs génériques

Biscuits « digestifs » mi-sucrés ils ont été développés en Écosse à partir de 1839 avec l'idée que, grâce à l'utilisation du bicarbonate de sodium comme ingrédient, ils avaient des propriétés antiacides et digestives. Les deux principaux producteurs, dans les décennies suivantes, introduisirent également l'extrait de son et de malt diastasique, pour déclencher une réaction enzymatique capable de convertir une partie de l'amidon présent dans la farine en glucose, avant la cuisson.

Biscuits Unis – propriétaire de la marque historique McVitie's, leader dans la production de ce type de biscuits - n'a pas eu la prévoyance de demander au gouvernement anglais de proposer à la Commission européenne l'enregistrement de 'Digestif» en tant que « descripteur générique », dans le but précis d'obtenir une dérogation à l'application du Règlement Nutrition et Santé (CE) n° 1924/06, article 1.3 (voir paragraphe 1 ci-dessus).

Une occasion manquée, ce qui a permis au fabricant italien Monviso de continuer à utiliser le terme « biscuit santé », en Italie et à Malte, et à diverses autres industries de conserver des indications telles que « eau tonique » et « pastilles contre la toux » (5,6) . D'autant plus si l'on considère que la Commission européenne doit adopter les profils nutritionnels prévus à l'article 4 du règlement (CE) 1924/06, ce qui rendrait autrement impossible la référence à de telles formulations à des produits aux profils nutritionnels déséquilibrés. (7)

3) Conclusion

Présentation et étiquetage dans l'Union européenne des biscuits et produits de boulangerie portant la dénomination «Digestif» ne peuvent être admis que si ces produits présentent les conditions d'utilisation d'une allégation nutritionnelle ou d'une allégation de santé dans le respect des conditions établies par le règlement (CE) 1924/06. Dans le cas contraire, cela constitue une infraction administrative passible en Italie d'une amende de 5.000 10.000 à 27 2021 euros, conformément au décret législatif XNUMX/XNUMX.

Il reste à demander comment il est possible que les nombreux produits ainsi désignés soient encore présents dans les rayons des supermarchés et dans le catalogue des places de marché en ligne dans tous les pays de l'Union européenne. Ainsi qu’aux Etats-Unis, où les allégations santé sont également soumises à des règles spécifiques. (8) 'Trop grand pour échouer, trop grand pour être sanctionné'? La violation endémique des règles est un symptôme de l’insuffisance totale des contrôles officiels sur l’information des consommateurs.

cordialement

Dario

Notes

(1) Règlement (UE) 1169/11, article 2.2. Voir le paragraphe 1 de l'article précédent Un panettone sans gluten ? L'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 19.12.23/XNUMX/XNUMX

(2) 'Très digeste », « facile à digérer », quelles règles sur l'étiquette ? L'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 10.11.23/XNUMX/XNUMX

(3) Règlement (CE) 1924/06, article 13. Voir également le texte consolidé du règlement (UE) 432/12 de sa mise en œuvre.

(4) Des allégations nutritionnelles et de santé génériques dans la publicité ? L'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 31.3.23/XNUMX/XNUMX

(5) Dario Dongo, Marina De Nobili. Allégations santé, feu vert pour le tonic et le biscuit santé. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 11.3.19

(6) Règlement (UE) 2019/343 de la Commission prévoyant des dérogations à l'article 1er, paragraphe 3, du règlement (CE) n° 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil relatif aux allégations nutritionnelles et de santé portées sur les denrées alimentaires pour l'utilisation de certains médicaments génériques. descripteurs http://tinyurl.com/52nu7944

(7) Dario Dongo, Andrea Adelmo Della Penna. Améliorez l'alimentation et la santé publique avec des informations utiles sur l'étiquette. Avis de l'EFSA sur les profils nutritionnels. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 23.4.22

(8) Dario Dongo, Alessandra Mei. ETATS-UNIS. Allégations de santé et publicité mensongère, lignes directrices mises à jour de la Federal Trade Commission. CADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 11.2.23



Translate »