Très digeste sans lactose ? L'avocat Dario Dongo répond

Cher Dario bonjour,

le domaine marketing de notre groupe de vente au détail suggère d'insérer la revendication

« haute digestibilité » sur certains produits frais (lait, yaourt, yaourt aux fruits) de marque distributeur, fabriqués à partir de lait sans lactose.

Cette indication est en effet présente sur l'étiquette et la publicité de divers produits de marques industrielles et de distribution sur le marché italien, mais pas également sur nos produits de marque dans d'autres pays de l'UE et hors UE.

Cependant, je n’ai pas pu trouver de référence réglementaire autorisant explicitement cette formulation. Y a-t-il peut-être une réglementation italienne ou une circulaire ministérielle que j'ai manquée ?

Merci beaucoup, Tiziana


 

L'avocat Dario Dongo, docteur en droit alimentaire international, répond

Chère Tiziana,

toute indication faisant référence à la « digestibilité » d'un aliment – ​​si elle est mentionnée dans une communication commerciale (c'est-à-dire étiquettes, publicité en ligne et hors ligne, réseaux sociaux) relative à un produit ou une gamme de produits – est considérée comme une « allégation santé ».

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), comme nous l’avons vu, a précisément fourni une interprétation officielle et contraignante à cet égard. (1) Le Allégations nutritionnelles et de santé Règlement (CE) n° 1924/06 (NHCR).

1) EU Registre des allégations de santé

EU Registre des allégations de santé (2) ne contient aucune indication relative aux termes 'digestibilité«o»digestible», (3) et renvoie pourtant 56 allégations de santé – dont seulement 3 sont autorisées – à la notion de «digestion'. Deux d’entre eux font référence au lactose :

 – « Cultures vivantes dans du yaourt. Chez les sujets qui digèrent mal le lactose, les cultures vivantes du yaourt ou du lait fermenté améliorent la digestion du lactose contenu dans le produit » ;

– 'Lactase. La lactase améliore la digestion du lactose chez les sujets qui digèrent mal le lactose.

2) Descripteurs génériques

Produits « sans lactose » qui portent l'indication « haute digestibilité », ajoute-t-on, ne sont pas présents dans la liste des descripteurs génériques visés dans le règlement (UE) 2019/343. (4) Cette liste :

– a été publié par la Commission européenne sur la base des demandes qui lui ont été soumises par les États membres, en application du règlement (UE) n° 907/2013, (5)

– fait référence aux « descripteurs génériques » ayant plus de 20 ans de démonstration d'utilisation, à la date d'entrée en vigueur du règlement. (UE) 907/2013,

– permet aux produits qui y sont inclus de continuer à utiliser les « descripteurs génériques » sans avoir à appliquer les dispositions du NHCR. Pour l'Italie, les seuls descripteurs génériques inclus dans la liste sont « tonique » (eau) et « biscuit santé ».

3) Conclusion

l'indication « sans lactose » ne constitue pas une allégation nutritionnelle et est expressément exclue du champ d'application de la Règlement sur les allégations nutritionnelles et de santé (CE) n° 1924/06 (voir considérant 22). Son utilisation sur l'étiquette et la publicité des denrées alimentaires d'usage courant est donc autorisée, conformément aux décisions des États membres, dans l'attente de l'éventuelle définition de règles harmonisées par la Commission européenne, sur la base de la délégation qui lui est accordée dans le règlement. (UE) non. 1169/11.

Il réclamer « haute digestibilité » est plutôt considérée comme une allégation de santé, à la lumière de la jurisprudence susmentionnée de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE). Néanmoins, l'utilisation de mentions sur la digestibilité des produits laitiers sans lactose a été et est encore largement répandue - rien qu'en Italie - avec le consentement tacite des autorités compétentes. De reconfirmer, s'il en était besoin, l'absence de contrôles officiels et de protection des consommateurs dans ce domaine.

cordialement

Dario

Notes

(1) « Très digeste », « facile à digérer », quelles règles sur l'étiquette ? L'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 10.11.23/XNUMX/XNUMX

(2) Registre européen des allégations de santé https://ec.europa.eu/food/food-feed-portal/screen/health-claims/eu-register

(3) Il existe à l'inverse quelques indications, autorisées ou non, sur les glucides non digestibles.

(4) Règlement (UE) 2019/343 de la Commission prévoyant des dérogations à l'article 1er, paragraphe 3, du règlement (CE) n° 1924/2006 du Parlement européen et du Conseil relatif aux allégations nutritionnelles et de santé portées sur les denrées alimentaires pour l'utilisation de certains médicaments génériques. descripteurs http://tinyurl.com/7tawenu2

(5) Règlement (UE) n° 907/2013 de la Commission fixant les règles relatives aux demandes concernant l'utilisation de descripteurs génériques (dénominations)



Translate »