Viande de supermarché, aliments préemballés ou préemballés ?

Cher Dario bonjour,

Je soumets le cas de la vente de packs de viandes (hachées ou en tranches), exposés dans le comptoir réfrigéré du rayon boucherie d'un grand supermarché :

  • la viande, transformée dans la boucherie du supermarché lui-même, est conditionnée dans des barquettes en polystyrène recouvertes d'un film transparent,
  • les étiquettes reprennent le logo du supermarché, le type de viande (tranchée ou hachée), la quantité (grammes), la température de conservation,
  • le lot indiqué sur l'étiquette coïncide avec celui du produit en vrac entrant avant transformation et, cependant, la date de péremption est manquante,
  • peut-il donc s'agir d'aliments dits pré-emballés, comme le suppose le supermarché ?

Merci beaucoup,

rosaire


L'avocat a répondu. Dario Dongo et Francesca Rubinetti (1)

Les emballages de viande à l'étude ne sont en fait pas considérés comme des «aliments préemballés». En effet, les aliments emballés à la demande du consommateur et les aliments préemballés destinés à la vente directe sont exclus de cette définition (règlement UE 1169/11, article 2.2.e, paraphrase finale). (2) Il s'agit donc d'aliments préemballés, qui sont soumis à un nombre limité d'informations obligatoires conformément à l'article 231 du décret législatif 17/19. (3)

Néanmoins, dans les cas indiqués, il convient de noter ce qui suit.

1) Lot et/ou lot de denrées alimentaires

Le match o lot auquel appartiennent les denrées alimentaires :

  • »répond au souci d'assurer une meilleure information sur l'identité des produits»,
  • identité 'ensemble d'unités de vente d'une denrée alimentaire, produites, fabriquées ou conditionnées dans des circonstances pratiquement identiques»,
  • n'est pas nécessaire, dans la phase de distribution au consommateur final, lorsque «les denrées alimentaires ne sont pas préemballées, sont emballées à la demande de l'acheteur ou sont préemballées en vue de leur vente immédiate'. (4)

2) Lot, mode d'indication et traçabilité

L'indication du lot est fourni par un code alphanumérique précédé de la lettre "L", 'à moins qu'ils ne soient clairement distingués des autres indications sur l'étiquette» (Directive 2011/91/UE, article 3.2). Et elle peut être remplacée par l'indication de la date de péremption ou de la durée minimale de conservation, à condition qu'elles expriment le jour, en plus du mois. Inversement, les dates de production et/ou de conditionnement et/ou de préemballage ne sont pas autorisées, comme nous l'avons vu. (5)

La fonction du lot il s'agit de garantir la traçabilité d'un seul aliment, qui est à son tour une exigence essentielle pour la gestion des crises de sécurité alimentaire (règlement CE 178/02, articles 18 et 19). L'opérateur chargé de l'information du consommateur relative aux produits alimentaires - le distributeur, dans le cas visé (6) - doit donc être en mesure de retracer immédiatement les circonstances spatio-temporelles de production et/ou de conditionnement à partir du code de lot.

3) Aliments préemballés, quel lot ?

Les critères généraux postulent que toutes les informations fournies aux consommateurs sur les produits alimentaires - qu'elles soient obligatoires ou fournies sur une base volontaire - respectent toujours et en tout état de cause les règles établies pour elles. (sept)

Dans le cas présent, la coïncidence des lots de paquets individuels de viande (hachée et tranchée) avec le lot d'origine peut être illégitime, s'ils ont été fabriqués et/ou conditionnés à des jours différents ou en tout cas dans des circonstances non identiques.

4) Conclusion

La conformité apparente de l'affaire en question al Règlement sur l'information sur les denrées alimentaires (règlement UE 1169/11) et le décret législatif 231/17 ne peuvent dispenser l'opérateur d'assurer la cohérence du code de lot avec 'un ensemble d'unités de vente… produites, fabriquées ou conditionnées dans des circonstances quasiment identiques".

La solution la plus logique consiste à insérer une date de péremption sur l'étiquette, précédée de la mention "être consommé par'. Afin de résoudre les éventuelles non-conformités dans l'identification du lot et en même temps de fournir des informations toujours utiles aux consommateurs.

cordialement

Dario et Francesca

Notes

(1) Francesca Rubinetti. Chirurgien vétérinaire au service vétérinaire zone B de l'ASL Ville de Turin. Il traite de l'inspection des aliments d'origine animale. Co-auteur de nombreuses publications scientifiques sur la sécurité alimentaire

(2) De la charcuterie en vrac et préemballée sans date de péremption ni TMC ? L'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 2.9.22

(3) Dario Dongo. Aliments en vrac et préemballés, communautéCADEAU (Grand Commerce Alimentaire Italien). 19.3.18

(4) Directive 2011/91/UE, relative aux indications ou marques permettant d'identifier le lot auquel appartient une denrée alimentaire. Sur Eur-Lex, https://bit.ly/3BooDOG. Voir considérant 4, article 2.2.b. Voir également le décret législatif 231/17, article 17

(5) Directive 2011/91/UE, article 5. V. Code de lot sur l'étiquette, l'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 2.2.18

(6) Adresse de l'opérateur responsable, l'avocat Dario Dongo répond. FARE (exigences alimentaires et agricoles). 15.5.20

(7) Règlement UE 1169/11, article 36.1. 'Si elles sont fournies sur une base volontaire, les informations sur les denrées alimentaires visées aux articles 9 et 10 doivent être conformes aux exigences énoncées au chapitre IV, sections 2 et 3'. Voir également l'article 7 (Pratiques équitables en matière d'information)



Translate »